Témoignages

Témoignages utilisateurs

Prise en main des logiciels, services personnalisés ou suivi des formations : parole aux utilisateurs

Simplification, modernisation des procédures, rationalisation des coûts, suivi pédagogique renforcé, veille d’une harmonisation des résultats.
Christophe AGARD
Inspecteur Académie de Bordeaux

La numérisation a rationalisé, simplifié et baissé les coûts d'une manière très importante.

Christine FUHREL
Proviseur du lycée franco-mexicain de Mexico

C'est un allègement considérable des tâches liées à l'organisation du baccalauréat.

Noël JEGOU
Proviseur-adjoint du lycée franco-mexicain de Mexico

Après 15 copies corrigées (donc 29 % pour l'instant d'après les statistiques !), je trouve que le logiciel est facile d'emploi et agréable à utiliser. C'est vraiment une formidable avancée dans la correction des examens.

Nicole DENOZI
Enseignante correctrice

Cet outil numérique a été créé de manière très innovante.

Axelle LEMAIRE
Ancienne Secrétaire d'Etat au numérique

La dématérialisation est une réelle plus-value qui renforce l'image de qualité et de dimension innovante.

Myriam GRAFTO
Conseillère culturelle adjointe, Ambassade de France à Berlin

100% des copies dématérialisées pour le bac, c'est une innovation formidable

Axelle LEMAIRE
Ancienne Secrétaire d'Etat au numérique

Ce qui a plu a beaucoup de correcteurs, c'est de savoir qu'ils pourront corriger les copies de n'importe quel ordinateur, chez eux ou ailleurs.

Daniel BOURGEL
Proviseur du lycée français de Berlin

Les enseignants peuvent échanger en temps réel, soit par un forum, soit par une messagerie qui permet d'harmoniser les copies sans attendre une réunion en fin de correction.

Arnaud COUTURIER
Professeur d'histoire-géographie

Le numérique ici se place au service de l'humain.

Axelle LEMAIRE
Ancienne Secrétaire d'Etat au numérique

Une meilleure équité d’évaluation entre les candidats.

Christophe AGARD
Inspecteur Académie de Bordeaux

C'est un énorme gain de temps en matière de transports (3 h à 4 h gagnées par jour), donc beaucoup moins de pression et plus de sérénité pour corriger.

Nicole DENOZI
Enseignante correctrice